10 septembre 2011

"Ecole buissonnière, allocations supprimées"

Le gouvernement britannique réfléchit à la possibilité de supprimer les prestations sociales des parents dont les enfants "font en permanence l'école buissonnière", a annoncé vendredi le Premier ministre conservateur David Cameron.
 
"Nous avons besoin de parents qui s'investissent vraiment dans la discipline de leurs enfants, qui font face aux conséquences si leurs enfants se conduisent constamment mal", a déclaré M. Cameron à Norwich.
 
Après les violentes émeutes urbaines qui ont secoué le pays en août, le gouvernement s'interroge pour savoir "si nous devrions couper les allocations des parents dont les enfants font en permanence l'école buissonnière".
 
"Il s'agirait d'une mesure sévère, mais nous avons urgemment besoin de restaurer l'ordre et le respect dans les classes. La discipline fonctionne. La rigueur fonctionne (...). Nous devons être ambitieux pour réparer notre société défaillante", a-t-il estimé dans un discours prononcé dans une "école libre" ou "free school" nouvellement créée.
 
Ces écoles, qui ont été lancées en septembre, sont financées par l'Etat et non les municipalités comme c'est l'usage. Elles sont l'initiative de parents d'élèves, d'associations ou d'enseignants qui entendent exercer un contrôle sur les programmes autour des matières obligatoires (maths, anglais, sciences, etc.) et choisir les instituteurs.
 
Les émeutes urbaines, les pires depuis au moins trente ans en Grande-Bretagne, ont fait cinq morts et se sont soldées par l'arrestation de plus de 3.000 personnes.
 
Des conseils municipaux ont fait part de leur intention d'expulser de leurs logements sociaux des familles d'émeutiers, une fois que ces derniers auront été condamnés.

 

7sur7

04:00 Écrit par NAOME dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.