08 septembre 2011

"Des éléments manquent pour rassurer francophones et Wallons"

© photo news

On peut compter sur le MR pour faire des pas afin d'obtenir un accord, a commenté jeudi le député européen Louis Michel interrogé par Bel-RTL au sujet des négociations menées par le formateur Elio Di Rupo.
 
Pour lui, "il y a une forte volonté au MR de contribuer à la note de M. Di Rupo" Le ministre d'Etat libéral a toutefois répété les propos tenus par le président de son parti, Charles Michel, à l'entrée de la réunion mercredi: le MR ne veut pas que Bruxelles soit lâchée et que les Wallons soient appauvris à l'issue des discussions.
 
"Un certain nombre d'éléments manquent actuellement pour rassurer les francophones et les Wallons", a-t-il précisé, se refusant à préciser lesquels.
 
Interrogé sur l'attitude des composantes libérale et FDF du MR, Louis Michel a estimé que les FDF ne disaient "rien d'autre que ce que disent les francophones" qui sont "assez unis dans la négociation".
 
Si libéraux et FDF "ne votaient pas de la même façon, cela poserait un problème assez grave pour le MR. Mais je pense que l'on n'en est pas là aujourd'hui", a-t-il conclu.

 

7sur7

00:00 Écrit par NAOME dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.